Cette année 2010 qui correspond au 60è anniversaire de la Fédération, nous avions souhaité que l’Assemblée Générale se déroule dans le haut Berry, une des régions qui constitue, riche de son passé, de son patrimoine culturel et gustatif très important, très active dans le maintien et la mise en œuvre des traditions.                                      
De ce fait, nous nous sommes rendus à Sancerre dans le Cher, à Chavignol plus particulièrement, charmant village très pittoresque, à la rencontre de nos amis de « La Sabotée Sancerroise » qui auront le plaisir de nous accueillir pour l’assemblée générale fédérale. C’est ici que réside, dans la région qu’il n’a jamais quittée, un ancien de la Fédé, André Dubois.
Essayons de découvrir, André Dubois, un berrichon d’une grande discrétion.
André est natif de Chavignol où il a exercé pendant plusieurs décennies ses responsabilités professionnelles dans l’entreprise familiale de même qu’il a assumé ses responsabilités associatives.

        Président de la Sabotée Sancerroise, animateur hors pair sachant mettre en valeur les traditions berrichonnes, il a activé  les membres de son groupe dans le sens des recherches sur le patrimoine : danses, musiques, traditions, disques, recueils, revue annuelle « l’abat ‘leux », …  Il a, de même, contribué au rayonnement du sancerrois à travers son groupe au-delà de la région, en participant à de nombreux festivals à l’étranger.
Maître vielleux ou sonneur de vielle, André a créé plusieurs méthodes de vielles : une en 1975, une deuxième en 1985. Il a su suivre les évolutions, les progrès techniques dans le jeu de la vielle. Il a transmis sa passion de la musique à ses enfants, Gilles et Dominique, ainsi qu’à ses petits enfants. C’est toujours un plaisir de l’écouter dans le parler de sa région autour de ses amis. Il a toujours apporté son concours et ses conseils à la Sabotée.

        Membre élu du conseil d’administration fédéral en 1972, il a exercé différentes fonctions : trésorier adjoint, responsable de la commission des fêtes, vice-président fédéral (région nord) et président d’honneur.
Très fidèle dans ses amitiés, ayant pris du recul, il a également des talents littéraires avec l’écriture de ce livre : « a Chavignol, les crottins d’nos chieuvres ou l’histoire de Francois Lavalée ». C’est comme mentionné dans la préface, un témoignage d’amour à ses grands parents et parents qui ont su par leur travail développer une économie locale.

Jean Jacques Couppat - Article paru dans l'écho de Fédération
André Dubois