Jean Jacques Couppat - Article paru dans l'écho de Fédération
On le sent toujours présent parmi nous car Robert était un homme d’expérience, de communication avec son franc parler. Sa profession l’ayant exilé en région parisienne, il appartint pendant plusieurs années au groupe « Le Berry » lui-même membre de la Fédération durant une vingtaine d’années. A sa retraite, natif du Berry, il revint au pays avec son épouse Josette. Ils intégrèrent le groupe d’Argenton : « Les Tréteaux du Pont Vieux ». Il en fut le Président.

Parallèlement, il met ses compétences au service de la Fédération et devient coordonnateur du Conseil Technique.
L’enquête qu’il mena pendant deux années sur l’avenir de nos groupes restera un document de travail et de réflexion pour la rénovation de nos associations. Il fut élu vice-président fédéral, responsable de la région Berry. Ses conseils étaient toujours bien accueillis dans tous les groupes qu’il côtoyait. Robert était cornemuseux mais également compagnon ébéniste, membre de l’Union Compagnonnique, responsable du musée de l’Association de Châteauroux. Amoureux du travail bien fait, aimant travailler le bois, il réalise la fabrication de ses propres cornemuses et la reproduction de vielles anciennes.

C’était également un conteur émérite et ses duos, avec son ami et complice Guy Boistard, resteront toujours dans
nos mémoires. Très diplomate, connaisseur des traditions berrichonnes, il savait manier lhumour à loccasion dans le parler de sa région.
Robert Pigois